INFOS / NEWS

La FAMDT sort le 2e épisode des podcasts « Contretemps » consacré à Emmanuelle Parrenin

Contretemps, c’est le rendez-vous bimestriel des musiques traditionnelles et populaires, du mouvement folk des années 70 à nos jours. Saison #1 : les pionnier·ère·s du folk

 

Dans ce podcast, on s’invite chez des musicien·ne·s, on se remet dans leurs traces, on revisite les disques. On raconte.
Une émission produite par la FAMDT, et réalisée par Péroline Barbet (M_Ondes).

 

Contretemps se décline en cycles et en épisodes. Chaque épisode correspond à un entretien, en forme de portrait sonore.

 

Le 2e épisode est consacré à Emmanuelle Parrenin : le pari du son.
Il est disponible sur toutes les plateformes de podcasts (Ausha, Spotify, Apple Podcast, Deezer, etc.)

 

Quand on lui demande de raconter, Emmanuelle Parrenin ne se souvient pas spécialement, elle vit dans le présent. Elle est aussi dans le coup d’après, celui d’avec le musicien électro Tolouse Low Trax, d’avec le bricoleur sonore Pierre Bastien ou bien encore dans des projets de disques avec la bande du Label “Les disques bien”.
Figure de la scène revivaliste, elle a fait partie de l’équipe des débuts du Bourdon, a écumé festivals et MJC, a joué avec Gentiane ou Mélusine… Rare femme à jouer de l’épinette et de la vielle à roue, elle compose en 1977 un disque intriguant : Maison rose. C’est un disque post-folk envoûtant, OVNI du genre. Une chanson offerte par Jean-Claude Vannier ou un air traditionnel québécois, y côtoient de longues plages planantes. Il devient un objet de collection. Depuis, bien des aventures…
Portrait sonore d’une musicienne avant-gardiste,portrait d’une femme en quête d’une musique de pure vibration.

 

 

 

UNE PETITE HISTOIRE RADIO DES MUSIQUES TRAD’

 

Il·elle·s sont musicien·ne·s, baignant dans le grand bouillon « musique trad ». Musicien·ne·s bien sûr, mais aussi activistes culturel·le·s, chercheur·euse·s d’humanités, créateur·ice·s singulier·ère·s, collecteur·ice·s érudit·e·s, pédagogues francs-tireur·euse·s, passeur·euse·s d’histoires et d’instruments. Ce podcast leur est dédié.

 

Il·elle·s déclinent leurs thèmes de chevet, en musique. Il·elle·s ont la parole pour dire ce qui les fait évoluer, ce qui les émeut et les fait musiquer. Nous revenons en profondeur sur leur parcours, sur la recherche de toute une vie, sur leur vision de ces musiques d’inspiration traditionnelle. Nous interrogeons leurs combats artistiques et culturels. Nous enregistrons leur histoire, nous écoutons leur musique. Elles sont comme des fils à démêler ensemble de leurs filiations choisies, de leurs géographies musicales, de leurs tribus rêvées.

 

Le trad comme une invocation, un déclic, un détour nécessaire, un jardin de cocagne, pour une écoute augmentée et actuelle du monde.

 

SAISON #1 : LES PIONNIER·ÈRE·S DU FOLK

 

Histoire du folk à travers l’histoire du folkclub le Bourdon (Paris).

 

Au tout début des années 70, des passionné·e·s rebattent les cartes des musiques traditionnelles. Il·elle·s redonnent un futur aux répertoires populaires de l’ancienne civilisation rurale. C’est une période fondatrice. Elle inaugure une structuration nationale, elle pose les fondements éthiques et politiques du mouvement.

Dans cette série, on parle des « tribus » du folk, des lieux mythiques du folk, des moments importants de la constitution du mouvement revivaliste. On évoque les questions de positionnement et les différents courants du mouvement. On retrace des parcours et évoque les choix artistiques de chacun·e.

 

Dans cette série, on parle des « tribus » du folk, des lieux mythiques du folk, des moments importants de la constitution du mouvement revivaliste. On évoque les questions de positionnement et les différents courants du mouvement. On retrace des parcours et évoque les choix artistiques de chacun.